AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire d'une chanson

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: L'histoire d'une chanson   Jeu 9 Avr - 17:10

Dans ce topic, je parlerais des titres sortis dans les années 70 jusqu'à aujourd'hui.

001) 2001 : Axel Bauer - A Ma Place.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES02122003123614534.wma

En 1999, Axel Bauer travaille à un nouvel album et commence à enregistrer des maquettes. Il fait écouter à Zazie un morceau sans paroles mais avec une mélodie prévue pour un duo. Zazie lui demande une copie et le jour de son anniversaire lui offre le texte de " A ma place ". Elle enregistre en duo avec lui ce texte qui parle d'un couple et de la difficulté d'aimer l'autre tel qu'il est. " A ma place " figure sur l'album " Achille ", paru le 14 novembre 2000. La chanson paraît en single en mars 2001 et devient le tube de l'été et atteint le sommet des hit-parades. Il se vend à plus de 600 000 exemplaires. L'album entre temps a été rebaptisé " Personne n'est parfait " et ressorti avec une nouvelle pochette. Axel Bauer entame une tournée à l'automne 2001, et lors de son passage sur la scène de L'Elysée-Montmartre à Paris, il invirte Zazie avec laquelle il interprète " A ma place ", ainsi que Jean-Louis Aubert ou encore Astonvilla. Pour la première fois de sa carrière, il reçoit un disque d'or pour " Personne n'est parfait ". En janvier 2002, " A ma place " obtient le NRJ Music Award de la meilleure chanson francophone de l'année. Axel Bauer colabore dans la foulée de ce nouveu succès avec Johnny Hallyday.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Jeu 9 Avr - 17:11

002) 1996 : Kent - A Quoi Rêvons Nous ?
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002161322156.wma

En 1995, après une année de tournée, Kent prend une pause. Il co-écrit une chanson avec Michel Fugain pour l’album de ce dernier « Ici-bas », publie son troisième roman « Des gens imparfaits », fait une apparition au cinéma, tout en préparant de nouvelles chansons, en compagnie de Jacques Bastello, collaborateur et co-compositeur fidèle depuis 1987. Barclay, sa maison de disques lui propose de travailler avec un producteur anglo-saxon. Kent contacte Mitchell Froom et Tchad Blake qu’il a remarqué sur plusieurs disques qu’il apprécie, notamment celui des Los Lobos, "Brutal Youth" d'Elvis Costello, ou celui de Suzanne Vega. Il leur envoie une cassette des chansons sur lesquelles il travaille alors. Mitchell Froom, mari à l’époque de Suzanne Vega, et Tchad Blake qui travaille beaucoup avec Realworld, label de Peter Gabriel, acceptent, intéressés par les cordes arabisantes, les parties d'accordéon, un esprit très "cabaret français", et la qualité de titres comme "A quoi rêvons nous". Produire de la chanson française reste exotique pour eux, un peu comme de la world music. Ils viennent donc en France et l’enregistrement des onze titres de « Nouba », dans des conditions de concert, ne nécessitent que treize jours en janvier 1994. Après cinq jours de mixage à Los Angeles, « Nouba », septième disque studio de Kent sort en juin 1996. « A quoi rêvons nous » avec son accordéon et ses cordes aux sonorités orientales en est extrait et bénéficie d’un clip vidéo. Ce titre co-composé par Jacques Bastello est écrit par Kent dans un train entre Paris et Annecy. L'album fait pour la première fois une large place aux chansons d'amour, dont "Ainsi va l'amour", sur laquelle l'américaine Suzanne Vega fait les chœurs. Quant aux problèmes de société, Kent les évoque en duo avec Rachid Taha sur « La Haine est là ». A l'automne, le chanteur repart en tournée et s'arrête du 23 au 26 octobre au Trianon, petite salle parisienne à quelques mètres de la Cigale.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Jeu 9 Avr - 17:12

003) 1993 :Angélique Kidjo - Agolo.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES11102001160836468.wma

Tube de discothèque interprété par Angélique Kidjo, chanteuse originaire du Bénin, "Agolo" est représentatif d'un courant de la world music. Ce titre de dance, enregistré en partie dans les studio de Prince (The Artist) à Minneapolis, recycle des éléments africains. Les répétitions chantées d' "Agolo" se font sur un rythme traditionnel inspiré du son des cloches dans un troupeau. La chanson elle-même fait référence au culte béninois du vaudou ; le clip d'Agolo, nommé aux Grammys Awards, montre un danseur africain interprétant un zangbeto, le fantôme d'un ancêtre qui chassait les mauvais esprits.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Jeu 9 Avr - 17:14

004) 1996 : Khaled - Aïcha.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES30102001131232015.wma

Dans les années 1990, les musiques d'Afrique du Nord deviennent populaires en France et particulièrement le Raï. En 1992, Khaled connaît un énorme succès avec "Didi". Il est alors le seul chanteur algérien à mélanger le raï avec le rock et la pop... Son goût pour le croisement des genres et des cultures s'affirme lors d'un duo inattendu avec Mylène Farmer : "La Poupée qui fait non" de Michel Polnareff. Aïcha, le tube de l'hiver 1996 - 1997, est écrite par Jean-Jacques Goldman. Cette chanson, message de paix, symbole de réconciliation entre juifs et musulmans, choque les intégristes. Selon eux, la tradition musicale algérienne n'y est pas respectée et les femmes y sont trop glorifiées. La chanson est tout de même élue chanson de l'année aux Victoires de la Musique et propulse les ventes de l'album suivant "Sahra" (prénom de sa fille).


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Jeu 9 Avr - 17:14

005) 1981 : Louis Chédid - Ainsi Soit-Il.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002131330921.wma

En novembre 1981, Louis Chédid sort son sixième album, « Ainsi soit-il ! », enregistré en partie dans son studio, rempli de synthétiseurs et de boîtes à rythmes. La chanson éponyme, premier extrait, devient son plus gros succès. Cet hommage à l’univers cinématographique, véritable film d’une vie en chanson, ne surprend pas de la part de ce passionné de cinéma. En effet, dès l’âge de seize dix-sept ans, Louis Chédid fréquente assidûment la Cinémathèque du Palais de Chaillot, et rêve de devenir réalisateur. A l’époque, il n’envisage aucunement de devenir chanteur. En 1968, il décroche son baccalauréat et part l’année suivante en Belgique étudier dans une école technique de cinéma. Il y reste un an au lieu de deux, pensant avoir fait le tour de l’enseignement. De retour à Paris, en 1970, il devient stagiaire-monteur à Télé-Europe, assistant, puis monteur auprès du directeur des actualités de la Gaumont. Il réalise quelques courts-métrages. Parallèlement, il continue à écrire des chansons et sort un premier album sans l’avoir vraiment voulu en 1973, à 25 ans. « Ainsi soit-il ! » est truffée d’expressions de cinéma : « moteur » au début, puis « l ‘action », « la camera zoome avant », « scénario », gros plan », « script », « lumière tamisée flou artistique », « bande son », « fondu enchaîné », jusqu’au « travelling sur un corbillard qui passe » et le « zoome arrière » final : la boucle est bouclée… Ce véritable tube, après le succès de « T'as beau pas être beau », en 1978, convainc Louis Chédid de se produire sur scène en tête d’affiche. Le public le reçoit à bras ouverts lors de son Olympia de mai 1982, suivi d'une longue tournée française.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 10:58

006) 1974 : Antonio Carlos Jobim - Aguas De Março.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001114216953.wma

"Aguas de março" marque la rencontre sur disque, en 1974, des deux artistes brésiliens les plus célèbres du moment, la chanteuse Elis Regina et le compositeur Antonio Carlos Jobim. L'album, simplement appelé "Elis & Tom", reste l'un des plus populaires au Brésil. Le titre est un parfait exemple, même tardif, de Bossa Nova, version sophistiquée de la Samba. Il est également particulièrement représentatif des compositions de Antonio Carlos Jobim avec son léger décalage rythmique et son jeu sur plusieurs tonalités. Le compositeur est aussi l'auteur des paroles : alitérations et utilisation systématique de mots courts. Devenu un standard international, comme la plupart des compositions d'Antonio Carlos Jobim, "Aguas de março" est adapté en français par Georges Moustaki, "Les Eaux de mars", pour qui la découverte de la chanson brésilienne représente une nouvelle inspiration.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 19:07

007) 1977 : Claude François - Alexandrie Alexandra.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES29102001121525703.wma

Dernier grand tube de Claude François, "Alexandrie Alexandra" marque le virage disco de la vedette, toujours à l'affût des modes et du public. Le disque, enregistré à Londres, est un incontournable des discothèques. C'est aussi l'un des titres les plus autobiographiques de Claude François, puisqu'il a pour décor le pays natal du chanteur, l'Egypte. Le texte est d'Etienne Roda-Gil, que Claude François sollicite pour renouveler son répertoire. Critique à son égard, le chanteur reproche au texte de n'être pas, comme ses tubes habituels, d'une compréhension immédiate.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 19:08

008) 1976 - Allez Les Verts - Allez Les Verts.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES29102002180112984.wma

Des années 1970, au début des années 1980, l'AS Saint-Étienne est l'équipe phare du football français. Plusieurs fois vainqueurs de la Coupe de France, finalistes de la Coupe des Clubs Champions en 1976, les joueurs sont acclamés à leur retour par plus de 400 000 personnes sur l'avenue des Champs-Élysées. Cette année là, "Allez les verts" est un tube à la gloire des Stéphanois, héros du stade Geoffroy Guichard, et vedettes nationales. Durant cette période de grands noms du football français font les beaux jours de Saint-Étienne et de l'équipe de France : Platini, Battiston, Castaneda, ou encore Dominique Rocheteau, également chanteur à ses heures ("Gardien de tes nuits"), tout comme Just Fontaine à la fin des années 1950, ou le roi Pelé (en duo avec Elis Régina). Durant l'été 1998, le football soulève à nouveau la ferveur nationale lors du mondial. Les Bleus deviennent champions du monde, et la France danse sur "I will survive" (Gloria Gaynor) et "La Copa de la vida" (Ricky Martin).


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 19:09

009) 1977 : Alain Souchon - Allô Maman Bobo.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001142649609.wma

"Allo maman bobo" est la chanson phare de l'album "Jamais content", que Alain Souchon sort en 1977. Laurent Voulzy, qui travaille de plus en plus sur ses disques, compose cinq musiques pour cet album dont celle d' "Allo maman bobo". C'est la vente de l'album qui lance véritablement la carrière d'Alain Souchon. Malgré un caractère introverti, le chanteur se démarque des autres et touche le public en tournant à son avantage son apparence de jeune homme maladroit et d'éternel adolescent. Dans cette chanson, Souchon évoque des thèmes qui lui sont chers : le mal de vivre, la solitude, l'homme enfant. Ce dernier sujet est aussi celui de sa chanson "J'ai dix ans" qui l'a fait connaître en 1974. "Allo maman bobo" est reprise plus tard par Catherine Ribeiro dans une version peu connue, plus grinçante et théâtrale.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 19:10

010) 1990 : Jane Birkin - Amour Des Feintes.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001153003093.wma

Enregistré en février, sorti en septembre 1990, "Amour des Feintes" est le dernier album que compose Serge Gainsbourg pour Jane Birkin. Il prend un soin méticuleux à réaliser ces dix chansons allant même jusqu'à dessiner un portrait de Jane Birkin à l'encre de chine pour la pochette, alors qu'il avait abandonné la peinture en 1953. La chanson "Amour des Feintes" est le premier 45 tours extrait de l'album. Serge Gainsbourg y fait référence à Pavane pour une infante défunte de Ravel, quand il fait chanter à Jane Birkin "Infante défunte se pavant". De plus, le tableau de Vélasquez Les Infantes est présent dans le clip qu'il réalise. Ces références et ses emprunts à la musique classique, qu'il a étudiée, et à la peinture, qu'il a pratiquée, sont une constante de son œuvre. S'inspirant de mélodies classiques pour composer ses chansons, il les fait interpréter par des femmes, Jane Birkin ou sa fille Charlotte. Ainsi, "Jane B" est composée d'après un prélude de Chopin, "Baby alone in Babylone" d'après un mouvement d'une symphonie de Brahms, "Lost song" sur un thème de Grieg, "Lemon Incest", d'après une étude de Chopin... Dans "Kiss me Hardy", il est question du peintre Francis Bacon et les références littéraires sont innombrables à qui veut les repérer.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Ven 10 Avr - 19:11

011) 1977 : Sex Pistols - Arnachy In The UK.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES31102001134541343.wma

Face A du premier 45 tours officiel des Sex Pistols, "Anarchy in the UK" est un appel à la révolte. Véritable cri, ce titre comme tous les autres, est le reflet des désillusions et frustrations de la jeunesse anglaise de la fin des années 1970. Produit par EMI, le groupe accomplit un coup médiatique retentissant à la fin de l'année 1977. Lors d'une émission de grande écoute diffusée en direct à l'heure du thé et face à un animateur narquois méprisant les membres du groupe, ces derniers déversent sur lui un torrent d'insultes. Le scandale se répand comme une traînée de poudre dans tous les médias. Les Sex Pistols sont nés. Artistes provocants, ils s'en prennent aux valeurs de la bonne société britannique et de la monarchie, détournant même l'hymne national "God save the queen", en 1977. "Anarchy in the UK" n'a depuis lors cessé d'être repris, notamment par Théo Hakola, ancien chanteur de Passion Fodder, Les Bidochons, ou par Benoit Liberté et les Sometimes, groupe underground parisien.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Sam 11 Avr - 17:49

012) 1985 : Louis Chédid - Anne Ma Soeur Anne.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001155646687.wma

"Anne ma sœur Anne" a été écrite par Louis Chédid en réaction à la poussée de l'extrême droite aux élections régionales de 1984. Cette chanson au ton intimiste n'emprunte rien aux formes de la chanson militante. La chanson fait référence au conte "Barbe-bleue" de Charles Perrault, dans lequel la sœur Anne tient le rôle de guetteur et d'alerte (...ne vois-tu rien venir ? dit la victime du tortionnaire à sa sœur), mais aussi à Anne Franck, la jeune juive victime des persécutions nazies. Louis Chédid réussit à relier des dimensions culturelles et historiques, dans un titre grave qui pourtant situe son contenu dans le domaine de l'enfance et de la mémoire collective. En 1986, dans "L'Aziza", Daniel Balavoine traitera lui aussi du racisme.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Sam 11 Avr - 17:50

013) 1980 : Trust - Antisocial.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001155944375.wma

Le succès de la chanson "Antisocial" marque l'arrivée du hard rock dans la sphère du grand public, un mouvement amorcé par "Highway to hell" du groupe australien AC/DC. L'album de Trust, d'où elle est extraite, est d'ailleurs dédié à Bon Scott, leader du groupe australien disparu peu avant. "Antisocial" est dans la lignée musicale du hard rock mais développe un discours éloigné des clichés du genre. Trust, héritier direct du mouvement punk, ne cache pas son attachement à l'anarchie.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Sam 11 Avr - 17:51

014) 1987 : Johnny Clegg - Asimbonanga.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES25102001121242515.wma

Tube international, cette chanson a révélé Johnny Clegg mais aussi la musique zouloue (les effets musicaux s'appuient principalement ici sur les voix et l'harmonisation chorale). "Asimbonanga", "Nous ne l'avons pas vu" en langue zoulou, est dédié à Nelson Mandela, alors leader anti apartheid emprisonné à vie dans une prison de haute sécurité sur une île dans la baie du Cap, Roben Island. C'est cette allégorie que le texte développe : "... Regarde l'île dans la baie / Nous sommes tous des îles jusqu'à ce que le jour vienne / Nous traverserons les eaux brûlantes...". Roben Island est aujourd'hui un parc national et une destination touristique. La chanson cite également les noms de martyrs de l'ANC : Victoria Mxgenge, Neil Agget et Steven Biko, auquel Peter Gabriel avait consacré "Biko". Malgré cette chanson et son engagement de toujours, Johnny Clegg n'a pas eu l'autorisation de participer au grand concert de soutien à Nelson Mandela au stade de Wembley en 1988, pour cause de boycott des artistes sud-africains en Grande-Bretagne. Sur le plan musical, le succès international de "Asimbonanga" et de Johnny Clegg s'inscrit dans le courant qui porte les musiques du monde dans les années 1980, et spécialement la découverte de la culture sud-africaine qui commençait à percer sous l'apartheid. A cette époque, Maxime Le Forestier fait appel à une choriste zoulou pour "Né quelque part". Commercialement, si "Asimbonanga" a pu être distribué avec cette ampleur, c'est sans doute grâce au succès de "Graceland" enregistré un an plus tôt par Paul Simon avec des musiciens sud-africains, album fondateur de la world-music. Ce titre a été repris par Joan Baez.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Sam 11 Avr - 17:53

015) 1972 : Yves Simon - Au Pays Des Merveilles De Juliet.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001165111750.wma

Premier gros succès d'Yves Simon, "Au pays des merveilles de Juliet" fait référence à l'actrice Juliet Berto ; de son enregistrement de "Alice au Pays des Merveilles" à son interprétation du film "La chinoise". Mais au-delà de l'hommage et du jeu de piste un peu hermétique, c'est sans doute l'originalité de la forme qui a prévalu dans l'écoute du public. Ecrit avec un évident souci littéraire, la chanson se présente comme un collage surréaliste et pop. L'arrangement fait alterner un récitatif porté par une voix fragile avec un refrain chanté par un chœur.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Sam 11 Avr - 17:54

016) 1990 : Les Inconnus - Auteuil Neuilly Passy.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001172903875.wma

En 1990, lors de leur première émission télévisée parodique, Les Inconnus réalisent le clip de la chanson "Auteuil Neuilly Passy", qui rentre ensuite au Top 50. En reprenant une thématique déjà exploitée par Gilbert Lafaille dans "Neuilly Blues", la chanson marque le début de la vague rap en France, avec les débuts à cette époque de MC Solaar et NTM. Jouant sur l'expression N.A.P. (Neuilly, Auteuil, Passy), la parodie oppose bien sûr la banlieue des rappeurs aux beaux quartiers BCBG. L'expression "salut, tu... vas... bien" devient pour un temps le bonjour obligé des cours de lycées.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:14

017) 1979 : Serge Gainsbourg - Aux Armes Et Caetera.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001173343546.wma

Extrait de l'album de Serge Gainsbourg enregistré au studio Island avec les musiciens de Peter Tosh et les choristes de Bob Marley, "Aux armes et caetera" est l'un des premiers reggae français. Dans les années 1970, les musiciens et groupes comme Eric Clapton ("I shot the Sheriff"), The Police ("Walking on the moon") ou The Clash s'inspirent de la musique jamaïcaine et participent à sa large diffusion. En 1979, 50 000 personnes viennent écouter Bob Marley au Bourget. Gainsbourg, artiste touche à tout, jouant de tous les styles musicaux, est aussi un provocateur. Sa reprise de "La Marseillaise" (Rouget de l'Isle) fait scandale. Un soir à Strasbourg, d'anciens parachutistes apostrophent le chanteur qui leur répond par une exécution de la Marseillaise dans les règles et à cappela, revendiquant sa nationalité. Quelques années plus tard, toujours dans le registre militaire, Serge Gainsbourg reprendra "Mon légionnaire", succès d'Edith Piaf créé par Marie Dubas.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:16

018) 1989 : Noir Désir - Aux Sombres Héros.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002153232375.wma

En 1986, Theo Hakola, chanteur américain du groupe Passion Fodder et ex-Orchestre Rouge, produit le premier mini album de Noir Désir, un six titres, « Où veux-tu qu’j’regarde ? ». Barclay le distribue et en février 1987, le disque sort. En deux mois, 5000 exemplaires se vendent, et Barclay rassuré, prolonge le contrat pour trois albums. Noir désir part en tournée pour en assurer la promotion et travaille une année entière en studio pour enregistrer leur véritable premier album. En 1989, « Veuillez rendre l'âme » paraît. Parmi les onze chansons, « Aux sombres héros » est choisie comme premier extrait. Le titre, rentre au Top 50, aidé par la diffusion de leur premier clip, qui illustre de façon conventionnelle et sans surprise, le thème de la chanson : la mort d'un marin, et l'attente au port de la famille. En quelques mois, l’album, salué par la critique rock est disque d’or (plus de 100 0000 exemplaires vendus). « Aux sombres héros de l’amer » reste l’une des meilleures ventes de single de l’année. Noir Désir reçoit le Bus d’Acier, récompense donnée chaque année par la presse spécialisée à un artiste ou un groupe français. Pourtant Noir Désir, mis à part un passage à la télévision refuse de faire la promotion de l’album. Le groupe part en tournée, dans toute la France mais aussi au Canada, en URSS, et en Tchécoslovaquie, avant de revenir à Paris pour trois concerts à l'Olympia. Lassé de ce titre, Noir Désir ne le joue plus que très rarement sur scène.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:20

019) 1971 : Léo Ferré - Avec Le Temps.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES23102001173937781.wma

"Avec le temps" explore une thématique récurrente de la chanson : l'amour à l'épreuve du temps. Léo Ferré s'accompagne au piano par une suite d'arpèges descendants. Cette structure mélodique qu'il utilise souvent dans sa musique ("L'Affiche rouge", "La The nana"...), épouse ici parfaitement la thématique du mal-être. Chez un autre spécialiste de la mélodie descendante, Michel Legrand, elle est utilisée à l'inverse, notamment pour "La Chanson des jumelles" dans "Les Demoiselles de Rochefort". Unanimement considéré comme un grand classique de la chanson, "Avec le temps" a été repris par d'innombrables interprètes : Catherine Sauvage, Dalida, dans une version saluée par Léo Ferré, Jane Birkin, Catherine Ribeiro, Salif Keita, Abbey Lincoln et Henri Salvador au Festival du Printemps de Bourges en 2001.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:21

020) 1987 : Les Gipsy Kings : Bamboleo.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002150209140.wma

Sorti en 1987, « Bamboleo » devient en quelques mois le premier gros succès des Gipsy Kings. Originaire d’Arles, formé en famille dans les années 1970 (ils s’appellent alors Los Reyes), le groupe a déjà acquis une certaine réputation en animant, notamment grâce à Brigitte Bardot, les soirées mondaines les plus réputées. Mais bien qu’ayant sorti un premier album en 1982, puis un second en 1984 sous la houlette de Francis Lalanne, le succès public n’est toujours pas au rendez-vous. Le producteur Claude Martinez reprend leur carrière en main en 1986, convaincu du potentiel du groupe gitan. Il leur fait donc enregistrer un album entre décembre 1986 et mai 1987, mais aucune maison de disques n’accepte de signer la distribution de « Bamboleo », premier extrait de ce nouvel opus. Il se décide à le publier sur un petit label, MD, ne pouvant se résigner à l’idée que ce ne soit pas un futur succès. Les Gipsy Kings vont alors, grâce à leur notoriété acquise dans les lieux à la mode, réussir à convaincre les discothèques puis les radios de diffuser leur single. On assiste à un véritable raz-de-marée : le disque devient en quelques mois 45 tours d’argent, suivi de peu par leur second tube de l’année 1987 : « Djobi Djoba ».


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:22

021) 1981 : Alain Chamfort : Bambou.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002131655546.wma

En décembre 1980, Serge Gainsbourg invite sa nouvelle compagne, Bambou, à Los Angeles, où il travaille à l’enregistrement d’ « Amour année zéro », nouvel album d’Alain Chamfort. Les deux artistes se rencontrent en 1976. Serge Gainsbourg aide Alain Chamfort à se construire un nouveau répertoire, différent de celui des années Flèche, le label de Claude François. Gainsbourg lui écrit les textes en 1977 de l’album « Rock’n’roses », puis trois de ceux composant en 1979, « Poses ». Un des titres, « Manureva », se vend à plus d’un million d’exemplaires, et permet à Alain Chamfort de retrouver la tête des hits-parades et sa véritable place dans la chanson française. La troisième collaboration tourne pourtant au cauchemar. Au début ils doivent se retrouver à deux à Los Angeles. Mais Alain Chamfort part avec Lio sa nouvelle compagne. Serge Gainsbourg se sentant seul, fait venir Bambou. Les deux femmes ne s’entendent pas et la tension devient insupportable. Alain Chamfort refuse des textes à Serge Gainsbourg qu’il considère bâclés. Serge Gainsbourg claque la porte sans prévenir et rentre à Paris. Alain Chamfort le rejoint et obtient les textes de « Bambou », « Chasseur d’ivoire », et celui de « Malaise en Malaisie » repris en 1983 par le groupe américain Manhattan Transfert. Les deux chanteurs termineront leur collaboration par téléphone. « Bambou », premier extrait de l’album, sorti en 1981, ne cesse de passer à la radio, mais les ventes restent beaucoup plus faibles que celles de « Manureva ». « Amour année zéro » n’en constitue pas moins un des albums charnières de la carrière d’Alain Chamfort, lui ouvrant les portes du succès qu’il obtiendra avec ses disques suivants, « Secrets glacés » en 1983 et « Tendres fièvres » en 1987.


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Dim 12 Avr - 16:23

022) 1979 : Lio - Banana Split.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES24102001113202562.wma

"Banana split" de Jay Alanski, fait de Lio une vedette à 16 ans. L'interprétation de cette lolita insolente à la voix fort agaçante, n'est pas pour rien dans le succès du titre dont les ventes dépassent le million. Les paroles suggestives ne laissent pas de doute sur le sujet de "Banana Split" et le parallèle avec "Les Sucettes" de Serge Gainsbourg, chanté par France Gall, est immédiat pour les esprits mal placés...


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Mer 29 Avr - 10:23

023) 1980 : Chantal Goya - Bécassine C'est Ma Cousine
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES24102001115737640.wma

Personnage populaire de la bande dessinée encore balbutiante, Bécassine voit le jour en février 1905 avec le premier numéro de "La Semaine de Suzette", l'un des premiers illustrés pour petites filles. Emile-Joseph Pinchon, son créateur, dessine une petite servante rondouillarde et naïve en costume folklorique breton, ce qui provoquera souvent l'agacement des Bretons. En 1980, Chantal Goya, qui connaît un grand succès auprès des enfants, interprète cette chanson écrite par son mari Jean-Jacques Debout. Ne se résignant pas à changer une recette qui marche, la chanteuse déclinera au cours de ses disques suivants la quasi-totalité des personnages de bande dessinée ou dessins animés : Babar, Tintin, Snoopy, Popeye, Félix le chat. La bande dessinée a inspiré beaucoup d'autres artistes, notamment dans le monde du rock et de la pop : Le groupe Indochine chante les aventures de Bob Morane dans "L'Aventurier", le groupe L'Affaire Louis Trio s'est créé dans les années 1980 un look inspiré de la ligne claire (l'école de bande dessinée belge), Richard Gotainer a consacré un album entier à Astérix en 1987...


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Mer 29 Avr - 10:23

024) 1998 : Daniel Lavoie, Patrick Fiori et Garou - Belle
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES21062002163513375.wma

Présentée sur scène en 1998 au Palais des Congrès, « Belle » est le fruit d’une collaboration entre le compositeur d’origine franco-italienne Richard Cocciante et le parolier québécois Luc Plamondon. Interprétée par le trio Garou/Patrick Fiori/Daniel Lavoie, « Belle », créée pour la comédie musicale « Notre Dame de Paris », adaptée du roman de Victor Hugo, devient la chanson phare du spectacle. Avec sa voix grave et rocailleuse, Garou, entendu surtout dans les clubs de Blues québécois rencontre un immense succès auprès du grand public. Pour les deux autres chanteurs, « Notre Dame de Paris », symbiose entre l’opéra et la musique pop représente également une ascension vers la célébrité. Quadruple disque platine dans l’Hexagone, l’album de l’œuvre musicale, enregistré en studio en 1997, donne aux auteurs compositeurs l’idée d’éditer une version live en 1998. « Belle » rafle le prix Rolf Marbot 1999 obtient le trophée des Victoires de la Musique 1999 et est élu chanson du siècle. En 2000, dans une version anglaise du titre, l’artiste corse Patrick Fiori est remplacé par Steve Balsamo. Reprise et parodiée par le quatuor vocal Chanson Plus, Bifluoré sous le titre « Aimé» , « Belle » reste l’œuvre préférée de Luc Plamondon, auteur de « Starmania ».


Revenir en haut Aller en bas
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 46
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   Mer 29 Avr - 10:23

025) 1986 : Laurent Voulzy - Belle-Ile-En-Mer.
http://83.145.86.79/EltMultimedias/hdlc/Extraits/EXTRAIT_30_SECONDES24102001121516593.wma

Chanson sur la différence, "Belle-Ile-en-Mer" raconte l'isolement d'un enfant différent par sa couleur de peau, et qui partage avec les insulaires un certain sentiment d'éloignement. Guadeloupéen d'origine, amoureux, comme son ami Alain Souchon, de la Bretagne et du Morbihan, Laurent Voulzy est "né dans le gris par accident", chante-t-il. "Cœur grenadine", en 1979, évoquait déjà la nostalgie des îles lointaines. En 1992, "Le Rêve du pécheur" raconte son désir d'océan, et le rêve naïf d'une vie simple dans un paradis perdu. Cette année là, L'Affaire Louis Trio chante "Mobilis in mobile" et l'aventure du capitaine Nemo fuyant le monde des hommes. Laurent Voulzy chante également la fraternité sous le soleil qui donne "la même couleur aux gens" ("Le Soleil donne", 1988). Un message que reprend un autre chanteur né à La Réunion et gosse de la banlieue parisienne : Tonton David avec "Le Soleil brille pour tout le monde pareil" ou "Chacun sa route".


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire d'une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'une chanson
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Chanson de Roland : de l'Histoire à la Légende.
» [Higgins Clark, Mary] Cette chanson que je n'oublierai jamais
» Torchwood - La chanson des vieux amants - Jack/Ianto - G
» [Songfic Saint Seiya] C'est un beau roman, c'est une belle histoire... (+16)
» La plus belle chanson d'amour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle des Amis :: Coin Détente :: Coin Musique-
Sauter vers: