AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'abyssin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kolaps
Maitre des Farfadets
Maitre des Farfadets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3273
Age : 45
Localisation : Rambouillet (78)
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: L'abyssin   Jeu 17 Sep - 19:44



Historique et Utilisation :

Pays d'origine : Asie.
L’Abyssin appartient à l’une des plus anciennes races félines, mais son origine exacte n’est pas établie. Vient-il d'Ethiopie, autrefois appelée Abyssinie, d’où son nom ? Malheureusement, on ne trouve pas de trace de chat agouti en Ethiopie. Pourtant, à cause de sa ressemblance avec le chat sacré de l’ancienne Egypte, la légende selon laquelle il serait né sur les bords du Nil perdure. En effet, ne raconte-t-on pas que Ramsès II aurait demandé au roi d’Abyssinie une tribu de chats qu’il ramena en Egypte... Par ailleurs, une robe similaire à celle portée par l’Abyssin se retrouve en Afrique, en Eurasie et en Asie avec, notamment, Felis Libyca, le Chat sauvage ou ganté d’Afrique, et Felis chaus, le Chat des marais ou de la jungle... Toutefois, l’existence, en Inde et en Asie, de chats à robe tiquetée rendrait plus vraisemblable une origine asiatique. Un premier chat "Abyssin", un chat au pelage tiqueté comme celui d’un lièvre, rapporté d'Ethiopie par le maréchal Sir Robert Napier, serait arrivé en Grande-Bretagne en 1868. Baptisé Zula, il fut exposé, en 1871, au Crystal Palace de Londres. Dès 1874, il fait l’objet d’une communication scientifique par G. Stables. La race, reconnue en Angleterre en 1882, est fixée, améliorée en la croisant avec le British Shortair. Un premier standard est publié en 1889 par H. Weir. Le développement de la race commence aux Etats-Unis avant 1910 et la C.F.A. la reconnaît en 1917. En 1926, création d’un Abyssian Cat Club. Deux chattes, Aluna et Osira, nées à Vienne, sont introduites en France en 1927. Dans les années trente, des éleveurs européens travaillèrent à la sélection de l’Abyssin. Après les deux guerres mondiales et une épidémie de leucose féline.

Physique :

Tête : De forme cunéiforme, aux contours légèrement arrondis sans faces plates . Front bombé. Nez de longueur moyenne, jamais droit, sans break. De profil, la tête présente une courbe douce. Des bajoues sont permises chez les mâles adultes. Museau non pincé, sans pinch. Le menton est ferme, bien développé, arrondi, ni fuyant, ni proéminent.
Yeux : Grands, en forme d’amande, bien espacés. Soulignés d’un trait de maquillage de la couleur de base, lui-même encerclé par une zone de coloration plus claire. Brillants, expressifs, d’une couleur pure, intense. Jaune (or), vert et ambre .
Cou : Assez long, porté gracieusement.
Corps : De longueur et de corpulence moyenne, souple, ferme et musclé. Cage thoracique arrondie. Dos légèrement arqué.
Pattes : Longues, droites, fines, bien musclées. Pieds petits, ovales, compacts. Le chat semble se tenir sur la pointe des pieds.
Queue : Assez longue, large à la base, s’effilant progressivement.
Robe : Dense, serrée, élastique au toucher, couchée sur le corps. Poil court ou de longueur moyenne notamment sur l’épine dorsale. Robe caractérisée par un ticking (deux ou trois bandes de couleur alternativement claires ou foncées sur chaque poil, avec l’extrémité foncée) semblable à celle du lièvre ou du lapin. Le ticking n’existe pas sur les poils des parties déclives (gorge, ventre, intérieur des pattes) Parmi les couleurs reconnues citons : - Lièvre ("normal" puis "usual" en anglais, "ruddy" en américain) : bandes noires ou brun foncé sur fond abricot chaud. Cuir du nez rouge brique, coussinets noirs. - Bleu (blue) : bandes bleu gris soutenu sur fond beige chaud. Cuir du nez rose foncé, coussinets gris. - Sorel : bandes chocolat sur fond abricot. Cuir du nez brique, coussinets brun chocolat. - Faon (fawn) : bandes gris rosé sur fond beige. Cuir du nez et coussinets mauve rosé. - Red : bandes d’un roux abricot orangé. Cuir du nez et coussinets roses. - Silver : bandes lièvre, sorrel, bleu ou faon sur fond argenté (…). Le ticking n’apparaît chez les chatons qu’à partir de la sixième semaine.

Défauts :

Tête longue (type Siamois) ou ronde. Oreilles petites ou pointues. Yeux ronds. Corps trop massif. Robe terne, pelucheuse. Disqualification : un médaillon blanc ou du blanc n’importe où sur le corps, ailleurs que sur les narines, le menton et la gorge.

Caractère et Mouvement :

Chat très actif, extraverti, joueur, curieux de tout, mais bien équilibré. Doté d’une forte personnalité, assez indépendant, mais sociable, affectueux. Très doux et très sensible, il a besoin de beaucoup d’attention. Il déteste la solitude. Son amour pour son maître est exclusif. Il serait plutôt genre "pot de colle", mais ses miaulements sont très discrets. L’impétuosité de sa jeunesse s’estompe avec l’âge. Cet athlète, chasseur à ses heures, a besoin d’exercice et donc d’espace. Un jardin clôturé est vivement souhaitable. L’entretien est facile. Un brossage et un peignage hebdomadaires suffisent. À la mue, il faut régulièrement éliminer les poils morts et tombants. Pour lustrer son poil, utiliser une peau de chamois. Deux jours avant une exposition et s’il le supporte, laver le chat avec un shampooing approprié.

Source : ChatsDeRace.com


Revenir en haut Aller en bas
 
L'abyssin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rufin, Jean-Christophe] L'abyssin
» Jean-Christophe RUFIN - L'Abyssin
» RUFIN J.C.- Les Causes Perdues
» Un clic, un repas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle des Amis :: Coin Détente :: Coin Animaux :: Chats-
Sauter vers: